Du 7 au 23 Avril 2006

Episode précédent: De San Francisco à Death Valley

Jeudi 13 Avril 2006 – De Death Valley à Las Vegas

Le chemin est long.
Sur la route, nous ne rencontrons que le désert. Et une voiture toutes les heures. La panne d’essence n’est pas permise.
Soudain, apparaît l’autoroute puis divers embranchements. Surtout, ne pas rater l’entrée de la ville.

LAS VEGAS: la ville de tous les excès, nous voilà.

Pour l’instant, nous recherchons notre hôtel car nous sommes exténués.

Nous arrivons au Golden Nugget à 15h00.

Petite panique au début car l’hôtel est immense et il faut traverser toute la salle des machines à sous pour atteindre la réception.
Du bruit, des cliquetis, de la musique à fond nous accueillent à notre arrivée.

Golden Nugget

C’est un très bel hôtel situé au Nord du Strip, sur Fremont Avenue. Son intérêt est qu’il se situe sur Fremont Street où tous les soirs un spectacle de son et lumière a lieu.
Et on y trouve également la + grosse pépite d’or du monde!!!

C’est également vers Downtown que l’on trouve les petites chapelles rose bonbon pour des mariages célébrés 24 h/24.

Notre chambre

Chambres 971-972. Vastes et bien isolées, en tout cas communicantes.
Après avoir déposé nos bagages, nous partons visiter le Strip. Certains disent qu’on appelle ce boulevard ainsi car des joueurs malchanceux y on perdu leurs vêtements au “Strip”.
Nous nous garons près d’Excalibur (hôtel dont le thème est le moyen-âge). Excalibur à New-York-New-York. Les enfants et moi grimpons dans le “Manhattan express”. C’est une sorte de Roller-coaster qui fait le tour de l’hôtel à si grande vitesse que nous ne pouvons admirer le décor( 12$ / pers. ) , le + haut du monde, se trouve lui, au sommet de la Stratosphère Tower ….Soit + de 300 m !!!!!

Chaque hôtel ici a un thème différent et possède son propre casino. Partout, ce n’est que lumière, son, musique, jeune serveuse en mini-jupe, célibaire esseulé. Tout est fait pour attirer le joueur.

Et chaque complexe a son buffet. Mama Mia, je ne vous raconte pas. Toute cette nourriture à des prix défiant toute concurence: de 6 à 15 dollars par personne selon les décors. Et tout à volonté: des couleurs, des odeurs, des sushis, des rôtis, des….

Visite du Bellagio, immense complexe.
Traverser un couloir relève du marathon.
Les jambes, les pieds ne tiennent plus. Trop, c’est trop. Nous comprenons pourquoi des trams relient différents hôtels entre eux.
Plusieurs hôtels possèdent leur propre spectacle gratuit. Celui du Bellagio (juste en face du Paris Las Vegas), avec ses ballets de jets d’eau en musique.

La grande classe ( toutes les 15mn ). C’est la + belle attraction du Strip !!!
Les Pirates du “Treasure Island” débutent à 16h00 puis toutes les 90 mn… Prévoir d’être là 30 mn avant la foule … !!
Le Mirage, quant à lui, s’offre une petite éruption toutes les 20 mn également dés la tombée de la nuit … Gentillet sans plus …
Le Circus Circus offre des numéros de cirque mais à l’intérieur du casino.

Retour avec soulagement dans la voiture tandis que la ville se réveille sous les multitudes de néons. Les rues grouillent de monde. Il fait chaud.

Jeudi 13 Avril 2006 – Las Vegas

Petit-déjeuner buffet avec le petit dernier au Golden. Les deux grands sont dans un profond sommeil. Immense choix. Moi qui aime tout goûter, Je suis vaincue.

10h00- Las Vegas Premium Outlet. Nous arpentons les ruelles ensoleillées des magasins d’usines. Les billets verts ont circulé et fondu entre nos doigts. Notre fille a fait son plein de fringues.

13h00- Buffet avec les enfants. Je suis à 98% sur le point d’exploser. Donc, pour éliminer les calories superflues, nous décidons de repartir nous dégourdir les jambes (et le portefeuille ) à l’Outlet.

16h00-Re-strip. Cette fois-ci, visite du Luxor (dont le thème est , vous l’aurez deviné, sur l’Egypte et les pharaons) puis tramway vers Aladin.
Il faut avouer qu’ils sont fous les américains dans leur démesure.

Le “Paris-Las Vegas” est superbe aussi et très réaliste. Le plafond , le ciel bleu, les immeubles, les cafés, les serveurs sont bien imités. Même l’Arc de Triomphe y a été représenté.

Retour à Fremont Street.

A 21h et toutes heures, le plafond de la Fremont Street (rue piétonne) s’illumine et offre un spectacle fabuleux de son et lumière. 10000 néons éclairent comme en plein jour. Une foule immense lève les yeux au ciel.

Dans la rue, nous admirons un artiste qui paint des acryliques à la bombe avec une dextérité et une imagination débordante.

22h00, nous rentrons, les yeux et la tête remplis de lumière.

Vendredi 14 Avril 2006 – Las Vegas

Les enfants sont fatigués. Nous allons prendre un petit déj’ chez Mac Do (Hélàs, les enfants adorent et nous n’avons pas le temps de chercher ailleurs).

Pause shopping

Départ pour Las Vegas Outlet Center (eh oui! encore les magasins!) situé au Sud de Las Vegas Boulevard.

A 14h, nous mourons de faim, nous essayons donc le buffet ” The Dishes” de Treasure Island( Hôtel-casino dont le thème est l’île au trésor). Cuisine asiatique, italienne et BBQ (barbecue). Gâteaux+++. Mais pas assez de place dans l’abdomen. Le décor est superbe. Je n’en peux plus!!!

Visite de Treasure Island puis de Venetian et Caesar Palace. Tous plus beaux les uns que les autres. Des paillettes, du luxe. Tout est grandiose. Trop. Presque inhumain. Mais que se cache-t’il derrière toute cette folie ostentatoire?

Je n’ai pas vu de joueurs heureux. J’ai trouvé plutôt pathétique d’avoir à jouer avec son petit gobelet de jetons et de lancer la manette, puis de la relancer encore , et encore , et encore…

C’est triste de voir tous ces gens qui sont riches, ou en tout cas qui en ont l’air.

S’amusent-ils vraiment? Les enfants auraient voulu tenter leur chance aux machines à sous, mais nous avons été virés à cause du dernier (trop petit). Ils font attention aux jeunes.

C’est bizarre, quand on questionne les enfants sur notre voyage, c’est Las Vegas dont ils se souviennent le plus et qu’ils ont apprécié.

Moi, j’ai trouvé cette ville trop superficielle et triste, trop triste…

Samedi 15 Avril 2006

Réveil difficile et de plus en plus long. Une dernière fois, nous arpentons Fremont Street pour les derniers achats des copines. Je ne suis pas mécontente de partir.

Départ à 12h30 pour Saint Georges

De Las Vegas à Saint Georges

Saint Georges est une ville-étape. Pour info: c’est une ville avec une nombreuse communauté Mormone.
Nous y arrivons vers 16h00. Sympa avec une chambre mignonne.

Howard Johnson.
Direction la piscine chauffée où nous nous délassons environ 1h puis jacuzzi que nous avons du mal à quitter.

Nous profitons de cette ville-étape pour laver notre linge.
Ce qui amuse les enfants à la TV , c’est une émission où des personnes viennent déballer leur secret devant un public attentif et avide de confidences. Souvent, des bagarres surviennent provoquées par des révélations fracassantes et même s’ils ne comprennent rien au charabia américain, les enfants sont carrément MDR (morts de rire).

Affligeant.

Dimanche 16 Avril 2006

De Saint Georges à Zion et Bryce Canyon

Zion: également un parc national.
Si vous voulez visiter plusieurs parcs, il est très avantageux d’acheter le Pass qui permet d’accéder à tous les Parc Nationaux.

Les parois verticales du canyon (colorées en rouge par l’oxyde de fer contenu dans la roche) s’élèvent de 600 à 1200 mètres au dessus de la Virgin River.
Le point culminant du parc est à 2400m d’altitude.

La route est de couleur rouge afin de mieux se fondre dans le paysage.Des navettes permettent de visiter gratuitement l’ensemble du parc (le parc est interdit aux voitures).

Zion National Park

Le canyon est un long défilé encaissé où coule la rivière Virgin. Celle-ci est bordée d’une abondante végétation, saules et peupliers égaient des prairies qui rendent les randonnées très agréables.
Les falaises qui forment le canyon sont impressionnantes de hauteur (600 mètres) et leur couleur tantôt rouge tantôt beige se détachent sur le ciel d’un bleu azur.

Nous prenons donc le shuttle( navette) jusqu’à la station Zion lodge où nous grimpons jusqu’à Middle Emerald Pools.
L’ascension est assez difficile mais au bout du chemin, un petit ruisseau sympathique nous attend.

Comme les enfants sont épuisés (encore et toujours!), nous repartons, reprenons la voiture et arrivons à Bryce Canyon.

Episode suivant: De Bryce Canyon à Los Angeles…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.