Entraînement
Dans la forêt
Dans les bois

Courir …

J’ai toujours été dispensée de sport pendant mes premières années d’école à cause de mon asthme. Cela m’arrangeait de toute façon. Je détestais le sport, je préférais hanter les bibliothèques et m’évader par la lecture.

Le temps a passé, beaucoup de temps. Je me suis réveillée à 40 ans, après trois grossesses et une silhouette sans forme. Je découvre alors que j’ai un corps. Je renoue avec l’effort physique. D’abord le fitness pendant quatre ans, puis un jour, exactement le 23 janvier 2008, je me prends de passion pour la course à pied.

Un jour, j’ai chaussé des tennis qui trainaient à la maison et j’ai couru. D’abord 10 minutes où j’ai crû mourir d’inanition puis vingt et enfin trente minutes sans marcher. Whooooh Youpi!!!

Un mois après, je me suis dit que courir sans but, ce n’était pas motivant. Alors pourquoi pas un dix kilomètres? Quand je parlais de compétition, on ne me parlait que de marathon. Il en était hors de question pour moi. C’était un rêve inaccessible.
Non, non, je me contenterai de ces dix kilomètres. Je les ai couru et cela m’a plu. Puis, insidueusement, l’idée s’est installée en moi, si d’autres l’ont fait, pourquoi pas moi?

… la planète

Saut devant le Burj al Arab
Burj Al Arab

Je sais que je ne pourrai pas courir indéfiniment, alors j’ai dû faire un choix.

Le plus important, pour moi, est de découvrir en même temps une nouvelle ville. Bon, OK , c’est raté pour Paris, New York et Londres mais je ne pouvais pas ne pas y participer.

J’ai besoin de challenge et aussi de dépaysement.

J’irai donc courir aux quatre coins du monde et de la France jusqu’à ce que mes jambes ne puissent plus me tenir, ensuite, je verrai.