Découverte de l’Ardèche (France) du 14 au 29 Juillet 2012

Comment concilier vie de famille et course à pied? Telle est la question cruciale que souvent je me pose. Mais pour laquelle je n’attends pas de réponse.

Il suffit de savoir bien s’organiser.

Je l’ai fait en trouvant d’abord une course sympathique puis en cherchant aux alentours un endroit possible pour caser toute la petite famille.

Marvejols-Mende: une course mythique dont on m’a souvent parlé mais que je n’arrivais pas à caser dans mon emploi du temps.

Je déniche dans la foulée une location pour la famille pendant 15 jours située à bonne distance de l’arrivée du Semi-marathon Marvejol-Mende.

Cette fois-ci, je me décide à affronter cette course qui possède un bon dénivelé et je ne réfléchis par trop longtemps. Mon inscription est rapidement faite.

Je considère ces vacances en famille comme si elles étaient les dernières. Les enfants grandissant, nous sommes bien conscients que bientôt, ils auront envie de partir sans nous. Nous avons dû négocier pour choisir notre lieu de villégiature. Et nous avons donc choisi une belle région de France dont nous avions entendu beaucoup de bien: l’Ardèche et les belles promenades qu’elle nous promettait.

L’Ardèche avec sa forêt et ses châtaignes, ses gorges, ses petits villages.

Puisqu’il faut contenter tout le monde, nous réservons dans un club avec piscines, animations toute la journée et des spectacles en soirée.

Nous avons choisi un appartement dans la Résidence Pierre et Vacances du Rouret dans la partie la plus éloignée de l’accueil et des activités, afin de ne pas être dérangés par le bruits des (autres) enfants.

Evidemment, cet endroit n’a pas été choisi par hasard, j’avais en vue depuis quelques années la mythique Marvejol-Mende. Et d’après le plan de la région, le départ de la course ne devait pas être éloigné. Ce qui m’a motivé à découvrir cet endroit.

Vol au dessus de l’Ardèche

Une fois bien installés, les bagages et les courses rangés, nous partons à la découverte de la région et des activités possible à pratiquer en famille.

Dans le village proche du Centre de vacances, nous entrons dans une librairie où nous achetons un livre qui répertorie des balades pédestres explorant les environs avec différents niveaux de difficulté.

Les enfants ont apprécié l’après-midi d’accrobranche, celle des 7km de descente des gorges en canoë où nous avons dû parfois mettre pied à l’eau car nous étions coincés dans des cailloux, le souffleur de verre et la visite d’un chai. Le sauna et le jacuzzi du village-vacances ont été testés également.

Vallon Pont d’Arc

Sans oublier la séance de parapente qui nous a tous ravi. Quand au moment de s’élancer, la terre se dérobe sous nos pieds, l’appréhension disparaît à la découverte des paysages de l’Ardèche. L’homme et les objets rétrécissent progressivement. Où le temps est suspendu.

Nous avons découvert Labeaume, Balazuc, les randonnées où parfois nous nous sommes égarés, les grottes, le Pont d’Arc, les routes sinueuses s’enfonçant dans des ponts creusés dans des roches.

Je ne pense pas avoir goûté une seule fois des marrons mais je suppose que ce n’était pas la saison.

Encore une belle région de France que nous avons apprécié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *