Foulées de Marne la Vallée (France) le 23 Mai 2009

13 ème Foulées de Bussy

Affiche

Mon cinquième 10 km le samedi 23 Mai 2009 à 18h00
Début de l’entrainement le Mardi 14 Avril 2009
Objectif: Améliorer mon temps de 2008 (57′)

Samedi 23 Mai 2009 – Histoire d’un excès de confiance

Il fait beau en ce début de soirée, chaud, un peu nuageux. Malheureusement, les organisateurs ont décidé de changé les horaires et date des trois courses proposées. Les départs se font le samedi après-midi ce qui est pour moi une aberration. Mais je courrai quand même.

Pose avant la course

Je m’échauffe un peu. L’air est lourd.
Je me place rapidement sous l’arche du départ. Je suis un peu nerveuse, je ne suis pas sûre que ma fatigue du marathon de Paris et certaines nuits agitées ne me joueront pas de mauvais tours. Mes pulsations sont déjà à 162.

18h00- Je m’élance avec les premiers coureurs qui me distancent rapidement, je me sens tortue pourtant, je cours déjà à 4:35/km, je ralentis à 4:59.
Km 1- allure 4:59, tout va bien, Pouls moyen 181. J’essaie de ne penser à rien.
Km 4- allure 5:07, j’ai l’impression d’avoir le cœur au bord des lèvres, pouls 194 avec une pointe à 196 (c’est-à dire le Max!)

Sur la route

Km 5- J’ai hâte d’être à la fin, je trouve le stand d’épongeage mais apparemment je rate celui des ravitaillements. Je me sens lasse tout d’un coup.
Km 6- Allure 5:23, je sens mes jambes de plus en plus lourdes. Mais bon sang, que m’arrive-t’il? A quoi me servent mes entraînements?
Km 8- Allure 5:37, malgré les encouragements nombreux de mes patients venus pour l’occasion, j’ai envie d’abandonner mais je ne peux pas, je commence à voir un peu flou. J’ai entrevu mon petit et mon mari un peu plus loin qui me prend en photo, mais je n’ai pas la force de sourire.

Parcours

Km 9- Je serre les dents, j’en ai vraiment marre…
Et je me retrouve tout à coup allongée par terre, quelqu’un penché sur moi. Je ne comprends pas pourquoi. J’ai les jambes et les bras lourds, je voudrais me relever mais une chape de plomb m’en empêche.
Je suis en train de faire un malaise. Je souris pourtant, je n’ai mal nulle part. Je me sens comme sur un nuage mais je n’aperçois pas de tunnel avec une lumière au bout et tant mieux: mon heure n’est pas encore venue.
On me propose de boire et de me transporter par civière vers une ambulance. Du coup, cette proposition me réveille: il est hors de question que l’on me transporte ainsi. Au bout de plusieurs minutes, je me relève enfin et je décide de terminer à tout prix cette course quitte à marcher.
Alors, accompagnée par Rodolphe, le médecin de la course, j’alterne marche et course dès que je peux mais ma tête tourne un peu et mes jambes flageolent. Mais je tiens le bout bout et je ne le lâche pas.

Sur la route

Ligne d’arrivée
Je suis parmi les derniers à franchir la ligne. Je me sens épuisée, vidée, déçue surtout. J’ai l’air hagard, perdu, je sais que je ne vais pas bien, je n’ai qu’une envie: m’allonger par terre et dormir. Mais rapidement, je suis prise en charge par le service de la Croix-Rouge. Ils m’assoient dans un coin et commencent à prendre mes constantes: pouls, tension, saturation. Le docteur T. et sa femme, organisatrice de l’événement sont également là.

Résultat: 135 battements/minutes, bonnes tension et saturation. Après arrosage, boissons et ravitaillement, au bout de 40 minutes, je m’éloigne du gymnase en titubant une peu sous l’oeil inquiet des médecins.
Pour rien au monde je ne monterai dans une ambulance en brancard, je ne suis pas si mal en point…
Néanmoins, arrivée à la maison, je comprends qu’ils n’ont pas tort: ma vision est encore un peu floue et mon pas est à peine assuré. J’attends quelques instants avant de prendre ma douche avec mille précautions.
Je me couche tôt, mais je sursaute à plusieurs reprises en rêvant que je ne me réveille plus…

Résultat sur mon GPS:Dist tot=10km Temps tot=1:05:00 Allure moy=6:31/km Vit.moy=9,2km/h Vit.max=14,4km/h FC moy=179 FC max=196

Commentaires: Je pense que j’ai trop présumé de mes forces, j’ai été trop ambitieuse et je n’ai pas respecté les temps de repos. Que cela me serve de leçon.

Résultat officiel: 01:06:36 soit 9,022km/h – 436ème/449 participants – 39è/42 V1F

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *