Foulées de Marne la Vallée (France) le 26 Mai 2012

Affiche

16th édition
Cinquième participation. 17ème 10 km.

Challenge 2012: Améliorer mon temps aux 10km

Objectif: 10 kilomètres en moins de 50 minutes

Ma préparation Plan Runners.fr: 32 séances sur 8 semaines soit 4 séances par semaines.

J’annonce tout de go: j’y était presque… à 53 secondes près. Néanmoins, je suis très satisfaite de mon temps, vu la météo. Bref, voici comment s’est déroulée ma journée.

Petit déjeuner presque habituel avec en plus, un café au lait. Je me rends au travail avec entrain, la matinée se déroule bien. Les consultations s’enchainent plutôt agréablement et sans surprise. Je déjeune et m’allonge dans l’après-midi car la chaleur qui règne ce samedi fait gonfler mes mollets.

Départ de la course

Trente minutes avant le départ, je me prépare avec appréhension, la preuve: mes pulsations sont de 64 ce matin à 120 en passant par 80 ce midi! Je n’ai jamais couru (les autres aussi sans doute) sous une telle chaleur. Je sors m’échauffer un peu mais ce n’est pas nécessaire, ma peau est vite brûlante.

Je me dirige tranquillement vers la ligne de départ où de nombreux coureurs se pressent. Je choisis de me réfugier contre le pilier de gauche, question de stratégie. Et j’aurai bien raison. Au coup de pistolet tiré par Chantal Brunel, une foule de fous furieux s’échappe du troupeau. Juste devant moi, trois pauvres coureurs se prennent les pieds dans les pieds et s’étalent, j’ai à peine le temps d’esquiver. Je ne me laisse pas distraire, tant pis, je poursuis mon chemin. Je regarde ma montre, je ralentis, j’ai failli me laisser surprendre par l’allure éclair des fous furieux.

Epongeage

Je reconnais ici et là certains de mes fidèles patients dont la famille H avec Maeva et Clément (je les remercie pour leurs encouragements qui m’ont bien aidés), la famille K ( du haut de leur balcon), la famille S avec Adji et Awa, la famille P avec Ines et Robin. J’en oublie certainement d’autres, pardonnez-moi si je ne vous ai pas cité mais le coeur y est.

Il fait chaud, j’aurai bien abandonné et je serai bien restée au frais sur un transat dans mon jardin, mais je ne pouvais pas renoncer. Donc, j’avance avec les autres. Premier tour, j’oublie la température, je me concentre sur mes foulées. Je me dis que ma ville est belle, que tout le monde est bien concentré, qu’il faudrait planter plus d’arbre!

En course

Mi-parcours, ravitaillement, j’en profite pour marcher un peu, je sais que ce n’est pas une bonne méthode mais je n’en peux plus. Deuxième tour, vivement la fin, je préfère les marathons, tout va trop vite ici. Deux foulées, une respiration, deux foulées, une resp, gasp, respiration. Reste concentrée ma vieille. Je dépasse et suis dépassée par le même jeunot. Nous jouons à nous suivre. Mais vas-y, petit, tu en as encore sous tes semelles à 1 kilomètre de l’arrivée, je me contente de sprinter dans les derniers 200 mètres.

Arrivée !

Sous les applaudissements de la foule en délire, non, je plaisante, mais quand même, cela fait du bien d’entendre les encouragements.

Je n’ai pas réussi à descendre sous les 50 minutes comme il y a 15 jours, mais je suis pleinement satisfaite de mes résultats qui sont ma foi corrects compte-tenu de mon âge, de la météo, etc…

Résultat: 00:50:53 soit 11,9km/h soit 5:03/km – 234ème/ 420 participants, 19ème/80 femme et 9ème/ 34 V1F.

Prochaine course à Montreuil le 1er Juillet 2012 avec Courir pour le plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *