Kinetec

Vendredi 19 février 2021

Je commence à m’habituer à cette vie d’handicapée. Je me laisse un peu trop aller, je profite de mon état car il est facile de demander un service quand on ne peut pas se lever.

Mais j’aime trop mon indépendance et ma liberté pour rester à ne rien faire.

J’ai reçu l’appareil Kinetec réservé sur internet, conforme à la commande. Il pèse 12kg et prend beaucoup de place.

Je m’y mets tout de suite. Je m’installe sur le lit et deux fois par jour, pendant une heure environ, j’essaie de plier mon genou de plus en plus jusqu’à la limite de la douleur extrême.  Mais malgré cet appareil sécurisant et mon ostéosynthèse, jj’y vais prudemment car j’ai toujours la hantise de briser cette  jambe traumatisée. 

Heureusement,  le mouvement doux et lent de la machine motorisée permet de regarder simultanément la télévision ou de lire afin de détendre les muscles lors de la flexion. Et le jour même, ma flexion dépasse les 70°. Ca marche !

Ensuite en récompense, j’enchaîne avec l’ électrostimulation en mode réhabilitation puis massage tonique.

Je dois mettre toutes les chances de mon côté pour récupérer ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *