Course

13th Marathon de Dubaï ( Emirats Arabes Unis), mon neuvième Marathon

Logo Dubai Marathon 2012Septembre 2011: Pré-inscription OK avec Planet-Tours.
Décembre 2011: Inscription OK
Janvier 2012: Réception du carnet de bord

« Le marathon de Dubaï, officiellement connu sous le Standard Chartered Dubai Marathon, est un marathon se déroulant annuellement à Dubaï aux Émirats arabes unis.

Créé en 2000, il est l’un des marathons les plus richement dotés. La prime promise à celui qui y établit un nouveau record du monde de la spécialité est de 1 million de dollars, le vainqueur se voyant octroyé une prime de 250 000 dollars.
L’Éthiopien Haile Gebrselassie est le double tenant du titre. Lors de sa victoire en 2008, il a réalisé 2 h 04 min 53, soit la deuxième performance de tous les temps. »

Ma préparation

Du 21 Novembre 2011 au 27 Janvier 2012 avec « Jogging International ». Dix semaines- 4 entraînements par semaine.
Début du séjour ici…

Vendredi 27 Janvier 2012

Entrée du marathon Expo Dubaï 2012
Expo Marathon

Le Vendredi, pour les musulmans, correspond à un Dimanche pour les chrétiens. C’est donc un jour de congé.
J’ai récupéré mon dossard le jour même de notre arrivée le mercredi 25 Janvier 2012.
C’est un petit marathon, donc méconnu ( pour le moment) avec environ 1500 participants. Par contre, pour les 10 et les 3 kilomètres, ils seront plus de 10000 à y participer.
Retrouver le stand marathon a été un parcours du combattant.
Il a fallu traverser tout le Dubaï Mall ( 10 fois plus grand que nos plus grands centres commerciaux, je peux vous l’assurer), traverser une passerelle et monter des escalators. Mais ensuite, cela a été très facile, j’ai obtenu ma pochette contenant mon dossard et un tee-shirt technique vert Adidas assez rapidement..

Fléchage du Marathon de Dubai 2012
Fléchage

Depuis une semaine, je dors mal, je fais des cauchemars, comme à chaque marathon. Je rêve que mon réveil ne sonne pas, que j’ai perdu mes affaires de course, etc… Je vis dans ma tête le déroulement de la course idéale. Forcément, le jour J, je n’ai aucun besoin de réveil. Je suis debout bien avant 4h, l’heure à laquelle je dois récupérer mon panier petit-déj’ proposé par l’hôtel. Ce petit sac contient un muffin, un croissant, un gâteau au chocolat, un yaourt au fruit, une bouteille d’eau, une pomme et une banane. C’est bien moins que ce que je dévore au buffet (super délicieux) du matin.

Race gear
Tenue de combat

Un fois englouti ce petit déjeuner, je remonte dans la chambre me reposer une heure car nous avons tous rendez-vous dans le Hall à 6h00 pour le transfert au marathon. Heureusement, que mes affaires sont prêtes depuis la veille.
Je n’ai plus qu’à m’habiller tranquillement. La matinée étant un peu fraîche (13°C), je me pare du tee-shirt de Planet Tours jusqu’à l’heure du départ.
Après vingt minutes de marche à pied (le métro ne fonctionnant qu’à partir de 13h30 le vendredi, jour de week-end), nous atteignons l’aire de départ qui grouille de monde.

Ladies room
Toilettes pour femmes

En effet, les marathoniens démarrent à 7h00 tandis que les coureurs du 10km partent à 7h15. Ce qui entraine un léger bouchon autour des toilettes, comme d’habitude. Dans la queue, j’essaie de discuter avec une femme que je comprend être iranienne. Hélas, elle ne parlant pas anglais, la conversation s’achève rapidement. Quand je lui dis que je viens de France, elle ne me comprend pas, mais j’évoque Paris, alors là, tout son visage s’illumine et elle sait de quoi je parle.
Dix minutes avant le départ, j’intègre avec difficulté mon sas. L’émotion aidant, soudain je n’ai plus froid. Un au revoir à mon mari et me voilà concentrée.

Parcours du marathon de Dubaï 2012
Parcours

Top départ, le départ est laborieux car la foule est compacte. Je piétine, je zigzague. Je perds du temps. A 300 mètres du départ, je croise mon mari que me crie » on se retrouve près des toilettes!! ».
Avec la médailleOuf, nous avions oublié de parler de notre lieu de rendez-vous pour nous retrouver à la fin.

Je branche mon MP3 et je calque mon souffle sur les basses de ma musique. Tout va bien, je me laisse bercer par la musique. Je souris. Les spectateurs applaudissent les coureurs, mais à mon approche, ils se taisent et détournent le regard: parce que je suis une femme? ou que je ressemble à une Philippine?
Que dire de cette course?

MédailleJe m’y étais pourtant bien préparée, je savais que je pouvais le faire.

Mais au 15ème K, mon MP3 me lâche, et je perds le rythme que j’avais adopté au départ. Cela m’a déstabilisé et je pense que mon allure a été un peu désordonnée. Il est vrai que les spectateurs et la musique ont manqué cruellement pendant ces 4 h et quelques. Et à aucun moment, je n’ai été en difficulté physique malgré la monotonie et la chaleur.

Je me suis même offert le luxe de sprinter dans les 300 derniers mètres. Ce qui signifie sans doute que je n’ai pas donné le meilleur de moi-même. Tant pis, ce sera pour la prochaine fois, sans doute. Ou pas.
Je termine néanmoins avec une amélioration de mon record personnel où je gagne 4 minutes et quarante trois secondes. C’est une consolation.
A peine ai-je franchis la ligne d’arrivée que je pense déjà à ma prochaine course.

Résultat

04:03:59 soit 5:45/km soit 10,4km/h, 707/1575 coureurs, 106/335 femmes et 14/37 V1F

Suite du séjour ici…

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *