Course

OXY’TRAIL 6ème édition

Dimanche 24 Juin 2018 à 9h45

23,300km- 117 m de dénivelé

Plan du parcours Oxy'trail
Parcours de Oxytrail 23km

Sur la lancée des deux autres trails précédents que j’ai beaucoup apprécié, celui du Tacot Briard et celui d’Entre Dhuys et Marne à Pomponne, je m’inscris pour mon dernier trail avant le marathon du Mont

Blanc. Et je choisis le 23km comme distance.

Serais-je devenue complètement folle?

Mon équipement pour Oxytrail

Le site de l’organisateur est très pratique. Je m’inscris facilement sur Top Chrono. Entre les différentes courses, je choisis la plus longue ? Tant qu’à faire, autant faire durer le plaisir !

Samedi 23 Juin 2018. Mon mari et moi nous rendons au Parc de Noisiel pour récupérer mon dossard. Nous sommes pratiquement les premiers visiteurs du village expo et les stands ne sont pas encore tous prêts.

Dossard 5113. Avec un beau tee-shirt blanc taille S bien cintré. Comme par hasard, devant le stand SPDO du Marathon des Temples d’Angkor, je retrouve un coureur présent au Cambodge. Que le monde est petit!

Visite chez le podologue avant la course pour mon entorse

Rentrée à la maison, je prépare ma tenue pour demain. Je choisis de nouveau ma jupette rose qui me permet de ranger mon téléphone dans une poche du shorty. Et pour une fois, je porterai le tee-shirt de la course. Je suis prête, aucun enjeu particulier ne m’obsède.

Dimanche 24 Juin 2018. Impossible de se garer. Nous avons quitté la maison un peu tard. Mon mari me laisse rejoindre l’aire de départ. Je l’appellerai à la fin de la course.

Tandis que je me promène entre les stands, je tombe nez à nez sur celui de podologie. Je discute avec le podologue et je lui raconte ma mésaventure des 25 bosses.

Ligne de départ
Départ de la course Oxy’trail 2018

Il me demande de m’allonger sur le divan d’examen et me propose de me poser des K-tape sur ma cheville. Et m’invite à revenir après la course pour renforcer la récupération.

Dans le couloir du départ, je discute avec une jeune femme qui m’a vu courir dans la ville où nous habitons et reconnue parmi la foule de runner.

Arrivée Oxy’Trail 23km

9h50 (un peu en retard). Top départ, nous nous souhaitons une bonne course et je m’élance tranquillement après avoir déclenché simultanément mon appli Nike Running et mon Garmin que j’ai eu du mal à charger.

Pendant les trois premiers kilomètres, nous sommes tellement serrés que j’ai l’impression d’une randonnée.

Enfin, la file s’étire et après avoir dépassé quelques coureurs, je trouve enfin mon rythme de croisière. Je ne consulte pas ma montre. Peu importe le temps, seules comptent mes sensations. Elles sont bonnes, je profite du parcours, du paysage, des ravitaillements bien achalandés, des bénévoles chaleureux et de la superbe météo.

Médaille
Médaille des 23 km

Je dépasse la goélette tirées par deux valeureux chevaliers, un malvoyant et son guide et un père maltraitant avec son très jeune fils d’environ 5 ans juché sur un petit vélo sans pédale draisienne.

Nous traversons 50 % de bois ombragé et 50 % de route. C’était bien quand même. Le dénivelé était faible, seule une petite côte à 400 mètres de l’arrivée a légèrement corsé l’ambiance.

J’ai pu sprinter dans les derniers 50 mètres mais coiffée au poteau par une jeune fille que j’avais dépassé cinq minutes avant.

Résultats: 896/1792 coureurs, 02:14:24 soit 10,237 km/h, 136/482 femmes, 18/78 V2F

Excellente organisation, beau parcours. Satisfaite.

Written by 

1 thought on “Oxy’Trail (France) le 24 Juin 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *