Prague (République Tchèque) du 14 au 16 Février 2014

Virée à Prague (République Tchèque)

Drapeau tchèque

Cette escapade a été décidée au dernier moment, environ en 15 jours. En vingt-cinq ans, c’est la première fois que je décide de partir à la dernière minute.

On dit que Prague est une ville aussi romantique que Venise, c’était donc la bonne occasion de la visiter à deux.

Guide + Bière

Réservation express à Archibald City Hotel+ vol avec départ le plus tôt vendredi et retour le plus tard dimanche avec Go Voyage. Nous bouclons deux bagages-cabine avec le minimum à l’intérieur.

Réservation internet au parking 2AB de l’aéroport Charles de Gaulle-Roissy avec le forfait week-end 49€.

Vendredi 14 Février 2014

Aéroport Charles de Gaulle, nous garons notre voiture au Parking AB situé à 25 minutes à pied (au pas de course) du Terminal T3. Quelle galère! Smart Wings est une compagnie tchèque. Vol correct.

Dans l’aéroport

L’aéroport de Ruyne Terminal 2 est aussi appelé Vaclav Havel, il est situé à 20 km du centre-ville.

En sortant de la zone, nous achetons nos billets au guichet situé sur la gauche.

Achat ticket combiné 32Kc (durée du trajet 90mn), puis nous prenons la sortie vers la droite où le bus 119 vient d’arriver. Il faut pointer son ticket en montant dans le bus. Il nous amène en vingt minutes au terminus: Dejvika. Transfert vers le métro ligne A direction centre-ville, arrêt Muséum. Les wagons sont propres. Les indications sont claires.

Notre chambre d’hôtel

Nous arrivons à l’hôtel Archibald City en 40 minutes en tout. Par chance, notre chambre est prête. Elle est située au 6è étage, fenêtre sur cour. Baignoire, sèche-cheveux, produits de toilette standard.

Nous avons hâte de découvrir la ville. Notre hôtel est situé à 500 mètre de la Place Venceslas. Nous faisons le change à un distributeur. Puis nous retrouvons le restaurant mentionné dans le guide du Lonely Planet: Restaurace U Sumavy. Je choisis un plat tchèque: veprové kolinko (jarret de porc). En vérité, le tout est plutôt gras et je le ressentirai un peu plus tard dans la nuit.

Pont Charles

Retour à l’hôtel pour nous reposer un peu. Requinqués après une heure, nous repartons pour la vieille ville et la traversée du fameux Pont Charles. une foule de touristes s’y croise. Tout le monde s’y prend en photo.

Nous marchons, marchons tout le temps. Au centre ville, une odeur m’attire, je n’ai absolument pas faim, mais ce Trdelnik avec un bon vin chaud me tente. Nous découvrons les nombreux passages qui parcourent la ville. Nous croisons énormément de français.

Chope de bière

Avant de rejoindre enfin notre hôtel, nous décidons de nous abreuver dans un café du centre, le “Café du Gourmand”où nous commandons …une bière.

Epuisés, nous nous couchons vers 20h00.

Hélas, je serai réveillée vers 3h00 et aurai du mal à me rendormir.

Samedi 15 Février 2014

Après un super Petit déjeuner continental à notre Hôtel, nous nous dirigeons vers l’Ouest en traversant la place Venceslas et le pont Charles pratiquement vides. C’est très agréable de fouler les pavés en absence de touriste.

Escalier vers le Château

Nous empruntons la route qui nous mène au Château de Prague et nous escaladons avec peine les 180 marches qui nous y amènent. Heureusement, les cars de touriste arrivent beaucoup plus tard.
Un conseil: arriver avant 9h00 pour éviter la foule.

Tarif pour le forfait petit tour qui comprend l’Ancien Palais Royal, la Basilique Saint Georges, la Ruelle d’Or et La Cathédrale Saint-Guy. Tarif: 250Kc

Vitraux

Nous débutons par la Cathédrale Saint Guy ou St Vitus en tchéque. Les vitraux sont magnifiques. L’endroit est paisible. En sortant, nous croisons un guide suivi de vingtaine de touristes. Ouf, nous l’avons échappé belle!

Basilique Saint Georges: décor modeste, dépouillé mais solennel.

Ruelle d’Or: nous avons été heureusement surpris. Cette ruelle présente dans des maisonnettes un reconstitution de la vie tchèque à différentes époques et pour différentes professions: restaurateur, herboriste, tailleur et même fermier. Une salle expose également des armures et des armes de l’époque du moyen âge. Insolite également et terrifiante, la salle des tortures, mais je ne m’y attarderai pas.

Ancien Palais Royal: A part une grande salle d’apparat vide et quelques meubles à l’étage, pas grand chose à voir. Mais c’est impressionnant quand même.

Relève de la garde royale

Midi: nous avons de la chance, en sortant du Palais, nous pouvons assister pendant quinze minutes à la relève de la garde. C’est drôle.

Nous retournons à l’hôtel en descendant les rues de Mala Strana. Nous ne déjeunons pas car le petit-déjeuner du matin nous tient encore au ventre.
Vers quinze heures, nous prenons le métro Ligne C, arrêt Vltavskà.

Sculpture
Hercule l’archer d’Auguste Rodin

Musée d’art contemporain à Holesovice, Palais Veletrzni, Entrée 180csz pour 5 étages. C’est IMMENSE. Nous y retrouvons un étage consacré aux artistes français Picasso, Gauguin, Van Gogh, Henri Rousseau, Antoine Bourdelle, Auguste Rodin .

Tableau
Frantisek Kupka “Le Mec”

Un autre présente des artistes internationaux tels Gustave Klimt, Edouard Munch, Oscar Kokoschka, Joan Miro, Lucio Fontana, Fluxus , Joseph Beuys. Puis nous y découvrons des artistes tchèques: Alfons Mucha, Frantisek Kupka, Jan Zrzavy, Bohumil Kubista et bien d’autres encore. Le musée est tellement intéressant que nous ne voyons pas le temps passer ni l’heure de la fermeture.

Retour à l’hôtel pour se détendre les pieds, puis re-sortie dans la vieille ville pour s’imprégner une dernière fois de l’ambiance magique de ce quartier dont les immeubles ressemblent à des décors de cinéma.

Vue sur les toits de Prague

Nous n’avons pas faim mais c’est notre dernière soirée dans cette ville et nous choisissons une taverne proche de notre hôtel. Je me décide pour un svickovà na smetane (tranches de boeuf mariné, arrosées de sauce à la crème fraîche au citron et aux canneberges) arrosé d’une bonne pivo (bière tchèque) de 0,5 litre. Ne pensez pas que je sois alcoolique, mais franchement, la bière n’est pas très forte ici. Type de bière ou pivo bue: Budvar, Pilsner Urquell, Gambrinus

Dimanche 16 Février 2014

Petit-déjeuner buffet

Petit déjeuner très complet et suffisant pour tenir toute la journée: un verre de jus de pomme, un autre de jus d’orange, une assiette de crudités, deux tranches de fromage et de charcuterie, une cuillère d’oeuf brouillé, une mini-saucisse, une ration de haricots sauce aigre douce, un chocolat chaud, un croissant, un gâteau au chocolat. Pas mal, non?

Sculpture
Kafka

Les guides recommandant la visite du quartier juif, je tenais absolument à visiter au moins une synagogue : la Synagogue espagnole. Entrée combinée avec la galerie Guttmann = 70csz. Nous errons dans la ville à la recherche de cet édifice qui serait le plus beau d’Europe. Une statue de Kafka perché sur les épaules de son père indique que nous sommes proches. Mais une fois à l’intérieur de cet édifice… Comment dire? Nous ne sommes absolument pas emballés et notre déception est très vive. Certes, la synagogue est belle avec sa décoration de style mauresque mais elle nous semble si minuscule. A l’étage, quelques documents sont exposés dans des placards vitrés. Quant à la Galerie Guttmann, l’exposition temporaire actuelle est une vaste plaisanterie. Nous repartons au bout de cinq minutes en maugréant.
Attention: interdiction de prendre des photos dans les synagogues.

Nous préférons rejoindre notre hôtel pour nous reposer une dernière fois et pour le check-out.

La Maison qui Danse

Une fois requinqués, nous longeons la Zitna, notre rue, pour voir et admirer la Maison qui danse (c’est un immeuble moderne dont les parois sont obliques et semblent danser), nous traversons le pont Most Legii pour visiter le quartier Mala Strana où une sculpture ou un élément architectural peut apparaître à chaque coin de rue. Nous déambulons tranquillement dans les ruelles bondées de touristes et d’échoppes de souvenir.

Nous re-traversons une dernière fois le Pont Charles car nous savons que nous ne reviendrons plus jamais ici: il y a tant d’autres villes à visiter!

Prague de nuit

Le trajet du retour vers l’aéroport s’effectue sans problème. En attendant l’enregistrement, nous nous reposons dans une petite salle de cinéma dans l’aéroport où il diffuse en version anglaise “Sherlok Holmes”. Intéressant mais nous n’en verrons pas la fin. Nous avons un petit excédent de bagage à main mais il est rapidement réglé. C’est un petit terminal mais dans la salle d’embarquement, oh surprise, un piano trône sur le coté et une jeune fille nous a joué un joli morceau.

Retour à la maison avec pleins de souvenirs.

Mots-clé: Pivo, Kupka, Pont Charles, Immeubles baroques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *