Semi-marathon de Boulogne-Billancourt (France) le 15 Novembre 2009

Logo

13ème édition du Semi-Marathon de Boulogne-Billancourt – Mon deuxième semi.
Début de l’entrainement le mardi 13 Octobre 2009 avec Jiwok.
Objectif: faire mieux qu’à Paris et courir 21,100 km le plus vite possible.

Dimanche 15 Novembre 2009 – Boulogne-Billancourt

Mes runnings

Réveil à 6h30.
Petit-dèj tranquille. Il pleuviote. Je parcours le chemin qui me mène à la station de RER à pied: un début d’échauffement. Dans le métro, la rame se remplit peu à peu de coureurs.
A la station Marcel Sembat, tout le flot remonte à la surface. Nous y sommes. Il me faut absolument aller aux toilettes avant de rechercher mon dossard. L’équipe de bénévoles est très efficace et je ressort rapidement avec mon dossard, ma puce et un superbe tee-shirt bleu.

En course

Au passage, je croise deux coureurs qui m’ont vu à la télévision dans le reportage sur le marathon de Paris sur France 5 en Mai. Ils me souhaitent bon courage.

10h00. Le coup de feu retentit. Nous marchons, trottinons puis courons enfin au moment où les bip de nos puces retentissent. C’est parti.

Semi-marathon de Boulogne-Billancourt

C’est au bout de 3 km que j’arrive à rejoindre le meneur d’allure de 2h00. Mais dès 5km, je me sens découragée, épuisée, Roberto (un patient qui a fait le chemin avec moi) m’encourage à suivre le meneur. Je lui demande de ne pas m’attendre car je ne veux pas le ralentir. Je reste coude à coude avec le meneur, je suis presque collée à lui.

Km 10 Ravitaillement, j’ai à peine le temps le boire une gorgée d’eau et d’attraper au vol une poignée de raisins secs que le meneur m’a semée.

Km 11, je le rattrape non sans peine. Se suivent des montées et des descentes lors de la traversée des tunnels. Casse-patte à souhait.

Avec ma médaille

Km 15, je marche, eh oui. D’autres coureurs me dépassent et m’encouragent. Je fais de même pour ceux que je dépasse

Km 20, le punch me revient, j’accélère mais c’est trop tard, le meneur est bien loin. Je n’ose regarder ma montre mais j’avance.

Km 21, il ne reste que 100m, j’accélère le plus que peuvent mes jambes fatiguées. Bip, la dernière alarme de ma puce. Je m’arrête avant de recevoir ma belle médaille, un imper d’appoint, un verre de soupe, une banane et une bouteille d’eau.

Médaille

Seul petit problème: mon genou gauche me fait un peu souffrir.

Résultat Garmin:Dist tot=21,3km Temps tot=1:58:51 Allure moy=5:34/km Vit.moy=10,7km/h Vit.max=14,2km/h FC moy=180 FC max=189

Résultat: 01:58:38 soit 5:37/km – 10,672km/h – 3130/4700 (3813 finishers) – 110/191 V1F

Courses suivantes prévues: Course nature de 8 km à Vincennes et le Marathon de Londres en Avril 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *