Semi-marathon de Nogent (France) le 28 Mars 2010

19 ème édition du Semi-Marathon du Val de Marne

Affiche

Course préparatoire au Marathon de Londres
Objectif: Rester sous les deux heures.
Deux courses au départ de Nogent sur Marne sont proposées ce dimanche 28 mars. Au choix : une ou deux boucles de 10km en bord de Marne.

Départ du square d’Yverdon (en bas de la Corniche, au croisement des rues Charles V et Franklin Roosevelt, voir plan) direction pont de Joinville, traversée, passage devant les guinguettes puis le long de Champigny et Bry sur Marne, traversée au Pont de Bry et retour le long des berges du Perreux sur Marne jusqu’au port de Nogent, arrivée au stade Sous la lune Alain Mimoun.

Dimanche 28 Mars 2010 – Stade de Nogent sur Marne

Un temps idéal pour une course à pied. Le froid comme je l’aime. J me dépose en voiture, non loin du Gymnase Alain Mimoun.

Parcours de la course

Evidemment, toutes les rues proches sont bouclées, du monde commence à affluer vers la zone de retrait des dossards.
Je reconnais les rues que j’ai déjà arpenté l’année dernière pour le 10 km, cela me rassure bien que ce ne soit pas une épreuve qui me stresse particulièrement. C’est juste une course test avant LE marathon.

Au retrait des dossards, tout se passe rapidement, comme d’habitude, la gente masculine est majoritaire et les tee-shirts que l’on nous offre sont toujours immenses. J’en récupère pour mon mari.

Ensuite je m’isole pour m’échauffer un peu. Il fait frais en ce mois de mars et trottiner procure un réconfort. D’autant que je ne connais personne ici. Sauf un coureur que j’ai rencontré l’année dernière pour le 10 km et qui s’essaie au semi cette année aussi. Il est accompagné d’un ami alors, je préfère m’échauffer seule et bien me concentrer.

J’hésite avant de retirer mon gilet mais après quelques minutes d’échauffement, je préfère ne garder que mon tee-shirt. Heureusement, car j’ai rapidement chaud. Tout le monde s’échauffe autour de la ligne de départ. Les runnings crissent sur la chaussée.

Départ de la course

Top départ. Je démarre en bout de peloton, tranquille mais je suis ralentie par la masse qui me précède. Ensuite, j’accélère puis quand je m’aperçois que je vais trop vite, j’essaie de me concentrer sur mon souffle. Deux foulées, une respiration.

Un crachin discontinu rafraîchit nos visages remplis de sueur.
Puis, le peloton s’étire, je cours à mon rythme en me basant uniquement sur mes sensations. Je résiste à la tentation de regarder à tout bout de champ ma montre. Je me sens bien.

Je suis pendant les dix premiers kilos un couple, je les perds au ravito. Puis je me calque sur les pas d’une coureuse qui me semble du même niveau que moi. Elle ralentit au 12ème. Je la dépasse puis elle se met à ma droite. Je comprends.

Tee-shirt coureur

Nous faisons tout notre chemin côte à côte sans nous regarder, juste à l’écoute de la respiration de l’autre, de ses pas, de ses accélératione et de ses doutes. Quand l’une ralentit, l’autre accélére afin d’encourager l’autre. Tout cela tacitement, sans dire un seul mot ni jeter un seul regard. C’est l’esprit de sport que je recherche lors d’une course.
Nous ne sommes pas concurentes, juste deux sportives qui voulons aller jusqu’au même bout.

Nous arrivons presque ensemble, je la laisse me dépasser dans les cent derniers mètres. Je n’en peux presque plus.
A l’arrivée, nous nous remercions mutuellement pour notre coopération productive.
J’ai passé une superbe matinée.

Résultat: Dist tot=21,10km Temps tot=1:59:04 Allure moy=5:38/km Vit.moy=10,63km/h – 813/945 – 45/68 V1F

Prochaine course le Marathon de Londres le 25 Avril 2010.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *