Semi-marathon de Paris (France) le 8 Mars 2009

17ème édition Semi-marathon de Paris

Mon challenge 2009: Participer à mon premier semi-marathon le 08 Mars 2009.

Inscriptions closes dès le 31 Décembre 2008.

Logo

Objectif: Se préparer au Marathon de Paris le 5 avril 2009.

Dimanche 8 Mars 2009 – Paris Vincennes

Avant la course

Comme prévu, je me réveille tôt: 6h30, j’ai peur d’arriver en retard, d’autant plus que je dois encore récupérer mon dossard sur place.

Le petit-déj est englouti rapidement, le gâteau spécial sport n’est pas si mauvais. Je ressens brutalement des crampes abdominales, serait-ce la trop grande quantité de riz que j’ai mangé hier? Ou serai-je stressée. Je respire profondément. Qu’en sera-t’il lors du Marathon?
Le compte à rebours en enclenché, je ne peux plus reculer.
En achetant mon ticket, le préposé à la RATP me demande quel événement se déroule à Vincennes car il a eu ce matin beaucoup de monde pour cette destination.
Oups, je comprends donc que je suis presque en retard.

Affiche

Malgré un train qui ralentit à fond jusqu’à la station suivante, le trajet se déroule dans de bonnes conditions. Je discute même avec deux autres coureurs (que je reconnais à leurs runnings) dans le wagon. Arrivée à Vincennes, je cours vers le stand de retrait de dossard. Une foule de coureurs déjà en tenue s’échauffent autour du château. Je récupère mon dossard, un tee-shirt en coton (bof) et un flacon de gel douche. Je dépose rapidement mon sac au vestiaire, pause pipi avec une queue très raisonnable aux toilettes. Puis je rejoins l’échauffement en plein air proposé par Powerade, cela m’évitera de courir toute seule.

Parcours de la course

9h50- Nous intégrons tous nos sas respectifs, pour moi, ce sera celui de 2h00. Quelques hommes stressés font leur besoins le long du grillage. Hou!! Tout le public les huent. J’aperçois tout devant notre lièvre ( un lièvre est un coureur chevronné qui garde une vitesse constante avec un objectif de temps précis, il aide et encourage les autres coureurs qui le suivent). L’attente est très fébrile.
Quelques minutes avant le top départ, je vois des pulls usagés, des sacs plastiques et des bouteilles vides voler au dessus de nos têtes.

Profil de la course

10h00- Le départ est donné mais nous faisons parti des derniers à décoller. Nous avançons à petit pas vers l’arche de départ.
10h06- C’est notre tour. Diantre, nous piétinons presque. Trop de monde !!! Notre lièvre s’éloigne. C’est mal parti.
Km 5- Premier ravitaillement, beaucoup de bouteilles par terre, quel gâchis! En plus, rien à manger, ceux qui nous ont précédé ont tout raflé.
Km 8- Coup de barre, j’avale un gel endurance. Tout au long du parcours, des orchestres nous encouragent et un public très présent nous réchauffent les jambes.
Km 10- Deuxième ravitaillement, le lièvre que j’avais distancé quelques km auparavant me rattrape.

En course

Km 12- Vitesse de croisière, je me sens bien, je ne pense plus à rien.
Pleut-il ou est-ce ma sueur sur mon visage? Un peu de fraîcheur est le bienvenue.
Km 15- Troisième ravitaillement, je perds un peu de temps, je reviens sur mes pas pour pouvoir attraper une banane, la manger puis repartir.
Route de Gravelles, je comprends que c’est un faux plat montant car je me sens tout d’un coup extrêmement lasse. J’entends le meneur d’allure encourager sa troupe en lui disant de serrer les coudes et de bien monter les bras.
Km 17- Le lièvre m’a définitivement larguée. Mais je m’accroche, je pense à mes enfants, à ma famille. J’en ai marre, je me demande ce que je f… là. Pour me donner du courage, j’accélère puis je dépasse quelques personnes pour me réveiller. Quelques uns marchent déjà, deux interventions de la Croix rouge ont ponctué notre trajet. Mais c’est dur, très dur…

Km 19- Point photo, j’affiche mon plus beau sourire. Le verra-t’on?
Km 20- Je m’accroche, je serre les dents, j’entends l’arrivée au loin.
Km 21- Encore quelques mètres, autre point photo.
Arrivée- Le public est présent du début à la fin. Je suis ravie. Je trottine un peu vers la sortie.
J’ai la tête qui tourne un peu. Nous attendons sagement qu’on nous retire la puce placée sur nos lacets. Dernier ravitaillement, remise de médaille, étirement puis récupération du sac.
Sur le chemin des vestiaires, je retrouve Benoit (rencontré en Janvier 2008 lors d’une soirée médicale) qui distribue ses tracts pour la course du 28 Juin 2009. Au retour, je souris béatement en pensant à cette course qui m’a parue si facile au départ mais qui a été un peu plus sportive à la deuxième moitié du parcours.
J’ai fait du positive slip. Encore une erreur de débutant…

Résultat sur ma montre: Dist tot=21,27km Temps tot=1:58:37 Allure moy=5:34/km Vit.moy=10,8km/h Vit.max=12,6km/h FC moy=177 FC max=18627 000 inscrits/ 22 000 partants/ 21 552 classés, dont 4 963 femmes (23 %)

Dernière ligne droite pour le Marathon de Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *