So Mad 12 km (France) le 18 Septembre 2016

4ème édition de la Course So Mad à Torcy

Affiche

Nous aurions pu y participer l’année dernière, mais nous avions eu du mal à nous coordonner. Cette fois-ci, nous sommes tous d’accord pour courir ensemble coûte que coûte.

Inscription à 5 pour la vague “kaki” qui démarre à 10h30, ce départ tardif nous permettra de faire la grasse matinée.

Objectif: S’amuser et s’entraider en équipe

Dimanche 25 septembre 2016 à la Base de loisir de Torcy (Seine et Marne) – 10h30

Au parking

Nous quittons notre domicile presque en retard. A l’entrée du parc de Loisirs de Torcy, nous sommes rapidement guidés par un bénévole qui nous indique le parking. Je découvre une bonne organisation.

Echauffement

Les vagues de 100 coureurs défilent toutes les vingt minutes, le départ est très fluide. Tandis que certains démarrent avant nous, nous prenons place dans le sas de départ pour un échauffement en musique. Un avant-goût de ce qui nous attend.

Sur le parcours

Top départ. Le parcours sillonne autour et dans le lac, pénètre dans les fourrés. Nous sautons dans la boue, par dessus les tuyaux, des murs, des grillages, sur et sous, nous courons parfois. Nous nous entraidons la plupart du temps, quand la boue nous empêche de nous accrocher. Sur les trente quatre obstacles, j’en ai évité au moins quatre car je savais que je n’y arriverai pas et je ne voulais pas me blesser avant les courses prochaines ( semi-marathon de Disney et marathon de Jersey).

Traversée du Lac de Torcy

A mi-parcours, nous profitons d’un ravitaillement avec mini-toast pâté, jambon, chocolat, gâteau, Coca, eau, etc… bref, très bien achalandé.

Malheureusement, mon neveu se plaint de son genou et nous poursuivons en marchant. En même temps, le temps est magnifique, nous profitons de ce magnifique endroit.

Tee-shirt coureur

Nous prenons notre temps pour apprécier le paysage et le costume de ceux qui nous dépassent, car beaucoup de coureurs sont déguisés.

Et ce que je redoutais arrive: la plongée dans l’eau du lac après un passage dans un long tuyau descendant. Je me lance et me laisse tomber. En réalité, c’est plutôt agréable et l’eau parait presque chaude.

Saut de liane, bain de boue, reptation sous un filet, tout se passe dans la joie et bonne humeur. Le dernier obstacle est un toboggan avant de récupérer un tee-shirt et des boissons.

Sur le pont

Trois heures auront été nécessaires pour boucler ces 12 km parcourus le plus souvent en marchant.

Mais nous avons tous fini ensemble, et c’était cela l’essentiel.

Résultat Garmin:Dist tot=11,91km Temps tot=03:00:05 Allure moy=15:07/km Vit.moy=/h Vit.max=4:06 km/h

Course suivante prévue: Semi-marathon de Disney le 25 septembre 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *