Tout Ozoir Court (France) le 20 Juin 2010

20ème édition de Tout Ozoir court

Mon 11ème 10 kilomètres
Entrainement du 31/05/2010 au 20/06/2010
Deux boucles de 5 km dans la Forêt d’Armainvilliers, un parcours 100% nature.
Parcours très roulant et ombragé.
Objectif: Courir moins de 52 minutes.

Dimanche 20 Juin 2010

Affiche

Le parcours est effectivement ombragé sauf qu’aujourd’hui il crachine au départ et que la température est quasi-hivernale. 10° C avec un petit vent frisquet. Bref, pas vraiment un temps de printemps.

J’effectue un léger footing de décrassage pour m’échauffer un peu les guiboles transies, puis je rentre me réfugier dans la salle de classe transformée en vestiaire pour l’occasion.

Coup de feu, la foule s’élance avec le même élan. Il était temps car nous commençons à geler.

Mon cardio ne démarre pas (que c’est beau le progrès!). Je ne peux que me fier à mes sensations. Et elles sont fantasques. L’allure affichée dans mon cadran m’indique que je suis une tortue alors que mon pouls grimpe dans les arbres.

Au troisième kilo, je décroche déjà, je monte à 188, je ralentis une peu et essaie de me concentrer sur ma foulée qui me semble aérienne. Je me fais doubler, je ne m’en offusque pas. Un poste de ravitaillement est sur mon chemin mais il est encore trop tôt pour se restaurer.

Les kilomètres défilent, je m’accroche tant bien que mal. Je n’ose plus regarder ma montre qui n’affiche que des chiffres erronés.

Arrivée

Km 6, j’avale un gel, je reprends des forces mais je sais que c’est vraisemblablement psychologique. Il me semble que tout le monde m’a dépassé, qu’il n’ya plus personne dernière moi et que je suis perdue seule dans la forêt.Je n’entends aucune respiration dans mon dos.

Km 7 je m’arrête au poste de ravitaillement et j’avale un verre d’eau en essayant de reprendre mon souffle. Je manque de suffoquer.

Km 8, c’est encore loin la mer?

Km 9, je reprends courage, je recommence à accélérer. Plus que 1000 mètres à parcourir, je dépasse une coureuse. j’accélère encore un peu.
Devant moi, un jeune semble avoir un peu de peine, je mets le turbo, j’en ai encore dans les semelles.

Arrivée

La foule en délire hurle, le jeune se retourne, reprend de la vitesse, ralentit, je suis à sa hauteur, il ne veut pas se laisser faire, nous arrivons tous les deux sous l’arche d’arrivée mais il me bat au poteau de 2 secondes. Même pas galant.

Après tout , je m’en fous. La dame qui distribue les cadeaux me dit que je suis passée sous les 50 minutes. YOUPIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C’est incroyable, moi qui pensait arriver à 55 minutes, j’ai atteint mon objectif!!!!!!!!! Je suis aux anges , je n’arrive pas à y croire. Mais c’est bien vrai.

Quel sera dorénavant mon prochain objectif?

Et cerise sur le gâteau, j’ai gagné un sac à dos, une trousse de voyage et un tee-shirt à la loterie alors que d’habitude, je n’ai jamais de chance.

Bref, une superbe matinée.

Résultat: Dist tot=10km Temps tot=49:49 Allure moy=4:58/km Vit.moy=12,4km/h Vit.max=14km/h FC moy=177 FC max=188

Prochaine course: Courir pour le plaisir à Montreuil le 27 Juin 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *