Trail du Soldat de la Marne (France) le 15 Octobre 2017

1ère édition du Trail du Soldat de la Marne 25 km
15 Octobre 2017 à Meaux – Seine et Marne, France

Une course au cœur de la Première Guerre Mondiale.
Cette première édition a été l’occasion de découvrir cette belle région de Seine et Marne avec une belle forêt, un canal, des chemins ombragés et vallonnés.

Parcours

J’ai toujours aimé les premières fois. Les premières éditions hésitantes où les organisateurs sont fébriles et enthousiastes en même temps. Où aucun avis n’a encore été donné.

Je m’empresse donc de m’inscrire au plus vite dans cette aventure qui s’annonce intéressante. Nous allons traverser les villages de Chambry, Varreddes et Barcy qui ont participé à la bataille de la Marne.

Ma tenue de course

Malgré l’absence d’objectif précis, la veille de la course, mon sommeil devient léger comme les autres fois.
08h00 – Je viens récupérer ma copine Roxane qui va courir avec moi. Comme je déteste prendre la voiture et que je conduis avec la prudence d’un escargot, nous y allons avec du temps d’avance.

Coupe-vent

La route est dégagée. Le lever du soleil sur la campagne Seine et Marnaise est magnifique. Nous atteignons rapidement et sereinement le site du départ (et de l’arrivée) de la course sur l’esplanade du monument Américain – Musée de la Grande Guerre (route de Varreddes).
La remise du dossard est rapide, mais le gilet offert est de taille L, beaucoup trop grand. Je l’offrirai. Il reste 90 minutes avant le départ de la course.

Avec Roxane

Après une visite au stand de la Borne à selfie, nous nous réfugions dans la voiture pour nous réchauffer un peu. J’essaie de m’assoupir mais je n’y arrive pas.
10h30 – Après moins de cinq minutes de retard, nous dévalons la rue que nous allons remonter au retour. Le parcours est très varié avec peu de portion sur route. Nous longeons un canal bordé d’arbres, nous traversons des prairies, une forêt, des bois. Pendant les premiers kilomètres, nous piétinons dans les allées étroites et broussailleuses puis la file s’étire enfin. C’est à ce moment que je perds de vue ma copine qui est plus rapide que moi.

En pleine montée

Nous nous retrouverons à l’arrivée. Je me perds dans mes pensées, je m’accroche à l’ombre de coureurs qui me précèdent et je m’applique à respirer profondément. Les montées se succèdent et je les gravis … en marchant.
Jusqu’aux huit cent dernières mètres où dans un sursaut je m’applique à rester digne jusqu’au bout.

Médaille

Je récupère avec un grand sourire ma belle médaille avant d’être rejointe par ma copine Roxane qui a terminé quinze minutes avant moi. Je goûte au fameux Brie de Meaux, je bois avec délectation trois verres de Coca, expérience que j’avais oublié depuis si longtemps.
Le soleil brille, l’ambiance est à la fête, j’ai couru comme je pouvais, je suis en bonne santé… Je suis en vie.
Résultat: 02:42:41 – 9,2km/h – 6,29mn/km – 509/779 coureurs – 60/ 154femmes – 11/32 Vétéranes 2- 779coureurs dont 154femmes.

Pourquoi cette course?
Une première édition, juste cette idée de nouveauté a suffit à me décider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *